Communication Non Violente (CNV)
un art de vivre avec soi-même et avec les autres

Quelques ouvrages qui pourront vous aider



* LES MOTS SONT DES FENETRES (OU BIEN CE SONT DES MURS) de M B Rosenberg
Introduction à la Communication Non Violente

        La plupart d'entre nous avons été éduqués dans un esprit de compétition, de jugement, d'exigence et de pensée de ce qui est "bon" ou "mauvais". Au mieux, ces conditionnements peuvent conduire à une mauvaise compréhension des autres, au pire, ils provoquent colère et frustration et peuvent conduire à la violence. Une communication de qualité entre soi et les autres est aujourd'hui une des compétences les plus précieuses.
        Par un processus en 4 points, M Rosenberg met ici à notre disposition un outil très simple dans son principe mais extrêmement puissant pour améliorer radicalement et rendre vraiment authentique notre relation aux autres.
        Bien plus qu'un processus, c'est un chemin de liberté, de cohérence et de lucidité qui nous est ici proposé.


*
L'EMPATHIE, LE POUVOIR DE L'ACCUEIL de J-P Faure et C Girardet
Au coeur de la Communication Non Violente

        L'empathie est une écoute globale et profonde qui ne cherche pas à influencer l'autre. C'est être pleinement dans l'instant et offrir une attention bienveillante aux besoins de l'autre. Etre détaché et ne pas mettre son ego dans la relation. C'est aussi permettre une connection avec l'autre, quelle que soit sa souffrance et dans s'identifier à elle.
        Autant dire qu'écouter avec empathie n'est pas le quotidien de chacun et que notre éducation et le poids de notre ego nous entraînent souvent dans des pièges que nous regrettons un jour ou l'autre. C'est donc à une véritable révolution conceptuelle que nous invitent les auteurs.


*  PRATIQUE DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE de Wayland Myers
Etablir de nouvelles relations

        Si le terme "être violent" signifie agir de façon qui blesse ou fait du tort, alors une grande part de notre communication avec nous-même et avec autrui peut être qualifiée de violente.
        Néanmoins, tout ce que nous faisons n'est qu'une tentative de préserver ou d'améliorer la qualité et la continuité de notre existence. Si cette affirmation est vraie, il est difficile de détester cet acte, ce qui le motive ou son auteur. Si l'on garde cette idée ou hypothèse au premier plan de notre conscience, on ressent une bienveillance naturelle et puissante à l'égard d'autrui.
    Cette bienveillance aide à savoir comment écouter, penser et s'exprimer de manière non seulement à accroître la compréhension et les rapports entre personnes, mais aussi le respect pour nos différences mutuelles.


* LA COMMUNICATION NON VIOLENTE AU QUOTIDIEN de M B Rosenberg

        Communiquer, nous le faisons tous constamment et tous les jours. Cependant, peu sont celles et ceux qui connaissent les règles d'une communication réellement respectueuse de soi et de l'autre.
        Dans ce livre, M B Rosenberg propose une méthode qui pemet en toutes circonstances d'accroître la qualité de la relation, la compréhension et les rapports entre les personnes mais aussi et surtout le respect de nos différences.


* CESSEZ D'ETRE GENTIL SOYEZ VRAI ! Etre avec les autres en restant soi-même de Thomas d'Ansembourg

        
Nous sommes souvent plus habiles à dire leurs 4 vérités aux autres qu'à leur exprimer simplement la vérité de ce qui se passe en nous. Nous avons davantage appris à être complaisants, porter un masque, jouer un rôle. Nous avons pris l'habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d'acheter la reconnaissance, l'intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-même pour être avec les autres. La violence au quotidien s'enclenche par cette coupure.
        Ce livre est un seau d'eau lancé pour nous réveiller de notre inconscience. L'auteur y explique comment notre tendance à ignorer ou méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d'autres cette violence. Pour éviter de glisser dans une spirale d'incompréhension, il s'agit de reconnaître nos besoins et d'en prendre soin nous-même plutôt que de nous plaindre du fait que personne ne s'en occupe.
        Ce livre est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence, là où elle s'enclenche toujours : dans la conscience et le coeur de chacun.


* ETRE HEUREUX, CE N’EST PAS NECESSAIREMENT CONFORTABLE de Thomas d'Ansembourg

        
Croire que pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps et mener la vie dont on a rêvé à tous points de vue, voilà une illusion qui empêche bien des gens de goûter pleinement les moments de bonheur qui jalonnent leur vie. C’est même un piège dans lequel plusieurs d’entre nous restent pris longtemps…

        Des pièges antibonheur, Thomas d’Ansembourg en a cerné plusieurs, tant dans sa propre vie que dans celle des gens qu’il accompagne. A l’aide d’exemples concrets, il nous invite à prendre conscience de ces pièges qui limitent notre vie et nous propose des apprentissages pratiques pour nous en libérer. Si ces 2 étapes ne sont pas nécessairement toujours confortables, elles sont cependant essentielles pour apprendre à traverser les difficultés et les souffrances de la vie ainsi qu’à ressentir un bien-être intérieur de plus en plus grand.

 

« Quand nous réussissons à entretenir la fluidité de communication - en exprimant sincèrement ce qui se passe en nous et ce que nous aimerions ainsi qu'en écoutant les autres et ce qu'ils aimeraient, de manière empathique - j'ai constaté que nous pouvons goûter plus pleinement à la magie de la bienveillance».

Marshall B. Rosenberg

 


 

Contact : Françoise TYSZKA
01 30 47 48 81
crc91@colibri91.net